21 jours de gratitude, jours 11 à 13

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jour 11 : La générosité de la nature vous attend


Bon aujourd’hui, c’est galère encore une fois !

Pas le temps

De méditer, si. Ça c’est ok, j’ai l’impression d’avoir pris le rythme…

Enfin, on verra à la fin du challenge !

Mais pour écouter ce que dit Deeprak et son traducteur… J’ai l’impression d’entendre et de laisser s’envoler les mots au fur et à mesure. Suis-je trop crevée ?

Tant pis, mon esprit retiendra ce qui est bon pour moi, en ce moment…

Je ré-écoute dans le train, parce que j’ai l’impression de ne rien avoir capté.

Il est 6h51, je somnole

Mais je retiens ceci :

sans un flot de vie, un bourgeon ne peut fleurir, ce qui est similaire pour la vie humaine. La nature nous offre son abondance et sa régénération, puisqu’il s’agit là du principe même de la vie : protéger la possibilité de régénération.

Tout être vivant est donc concerné par l’abondance.

Et à notre tour, nous participons à cette abondance quand nous sommes capables de donner, sans peur de perdre quoi que ce soit, puisque ce qui a été donné nous revient ensuite…

C’est beau, quand même !

Ça apaise et ça nourrit la Foi, la confiance dans la vie.

Sans ça, on bloque, on se bloque, on bloque le flux, on bloque tout !

On ne donne rien et on ne reçoit rien, on est amère, on perd la foi…

 

La gratitude, qui nourrit la générosité (la notre envers le monde, la notre envers notre vie, celle de la nature envers nous, en un circuit fluide) est l’énergie qui relie la dimension intérieure de notre vie et le monde extérieur.

 

Plus j’exprime ma gratitude, plus la vie me supporte “, ce qui est la phrase du jour…

Om Purnam Adah” , le mantra du jour, signifie que la nature est pleine, abondante et complète par essence et de manière inhérente.

Il n’y a rien de vide, il n’y a pas de manque, tout est déjà là.

Alors, on peut ressentir la grâce qui emplit chaque sphère de notre vie.

 

Jour 12 : Aimer avec gratitude

Nous méritons d’être aimé
.

Tel que nous sommes.

Tel que nous nous croyons être.

Si nous nous croyons bon ou complètement foireux, cela ne change rien au fait que nous sommes aimables par nature.

Nous pouvons croire ou ne pas croire dans un principe transcendant, mais il n’y a pas besoin de croire en un Dieu pour accepter l’idée que l’Amour existe déjà dans notre conscience.

Nous pouvons choisir de l’exprimer ou non, d’en donner beaucoup ou d’en donner un peu seulement.

Mais plus nous choisissons de le donner, plus nous devenons notre vrai Moi, ce qui est l’aspect le plus merveilleux et joyeux, mais souvent, c’est aussi ce qui fait le plus peur : cela risque de révéler notre vulnérabilité, c’est un risque de se faire rejeter, de sembler faible, dans le besoin.

Exprimer l’Amour active son pouvoir, mais émaner silencieusement l’Amour est aussi une façon de faire : nous connaissons tous des personnes qui ne le disent jamais, mais dont nous savons la qualité d’amour qui vit dans leur cœur !


La gratitude que nous sentons pour les personnes que nous aimons
est le témoin de l’unité que nous partageons avec eux.

 

Lorsque l’on prend un moment pour dire ou pour ressentir ce “merci de partager cette vie ensemble, avec tant d’Amour”, alors on est soudain connecté, ensemble, au niveau le plus profond, là où vit la grâce

 

La phrase du jour : “L’amour est le signe véritable de la grâce dans ma vie”.

 

Je ne me souviens pas des mots précis du mantra, au moment où j’écris ces lignes.

Je l’ai retrouvé ensuite sur la page du site de Deepak Chopra, pour le retranscrire ici.

“Aham Prema” = “ma véritable essence est l’amour divin”.

Par contre, je me souviens de ce que cela m’a fait expérimenter: 

 

Une sensation de douceur et d’expansion.

Comme si en une fraction de seconde, je me souvenais que tout est possible, que je suis légitime et à ma place, aimée et que je mérite d’Être.

C’était comme une caresse intérieure. Ça n’a pas duré longtemps, mais le temps que cela a duré, c’était doux et bon…

 

Jour 13 : obtenir le succès à travers la gratitude


Encore une journée un peu pauvre en méditation et en approfondissement : c’est ma première grasse mat’ depuis presque 2 mois et j’ai eu envie de la passer avec mon chéri, de me lever tranquillement, de ne pas suivre de ligne directrice.

J’ai donc suivi la méditation, oui, mais le soir !

J’aurais pu prendre plus de temps pour m’imprégner de la méditation, mais je dois dire que j’ai de plus en plus de mal à rester focalisée sur ce qui se dit.

J’aimerais rester plus longtemps en méditation et moins de temps à écouter…

Je capte tout de même qu’on évoque cette tendance à croire que spiritualité signifie ermite/pauvre. Alors qu’en fait, être dans son succès matériel peut être un signe d’alignement à son Soi supérieur.

Cependant, il y a une différence dans l’intention : lorsque l’on reçoit de la gratification, si on s’y accroche, si on veut se sentir glorifié et si on sent que l’on en veut toujours plus, alors c’est l’ego qui parle.

Mais si on ressent la gratitude et la chaleur qui s’en dégage au niveau de notre cœur, alors c’est la grâce qui se manifeste.

Le truc, c’est que quand la sensation de gloire s’estompe et qu’alors l’ego ressent le manque, il en veut une nouvelle tournée ! Il en voudra toujours plus pour combler le vide qui demeure

 

La gratitude nous aligne au support de la nature, que l’on peut appeler grâce divine.

 

On accepte que le succès a toujours été présent et qu’il fallait que les éléments s’assemblent pour pouvoir se manifester.

Ce genre de gratitude nous connecte à notre source et nous permet d’expérimenter une vie durant laquelle nous nous sentons soutenus, année après année.

 

La phrase du jour : Je trouve le vrai succès à travers la réalisation intérieure.

Le mantra du jour : “Om Kleem Shreem” = ce mantra attire le succès et le soutien divin dans nos vies.

Il parle du fait que nous méritions absolument la réalisation de nos désirs les plus profonds.

Nous pouvons cultiver la sensation de la gratitude pour l’abondance et la sensation des qualités du succès. Ces sensations que l’on connecte peuvent soutenir notre esprit, notre corps, notre âme

 

Une version de ce mantra que je trouve magnifiquement interprété… Il y en a d’autres, mais je me sens inspirée de vous partager celle-ci 🙂

Enjoy

 

Anaïs H.

A propos de Anaïs H.

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :